“La désodorisation avec des systèmes multi-lits d’adsorbants sur la base d’alumine activée concentre, dans un équipement compact, les avantages d’un train de lavage chimique et d’une tour de charbon activé, sans avoir besoin de manipuler de produits dangereux. L’utilisation de ces moyens filtrants inorganiques apporte une sélectivité élevée et un rendement, indépendamment du débit et/ou de la concentration de composés malodorants, ce qui est très difficile à obtenir avec d’autres technologies telles les traitements biologiques”

José Luis Recaj
Directeur Commercial
Alphachem S.L.

Il y a déjà quelque temps que les systèmes de désodorisation à l’aide d’adsorbants d’alumine activée sont devenus une option plus qu’intéressante pour corriger les problèmes d’odeurs qui se présentent dans beaucoup d’installations de traitement des eaux résiduaires.

L’implantation de petits équipements compacts avec des alumines activées a été accompagnée de nouveaux critères quant au confinement des foyers d’odeur. En ce sens, il est important de souligner que la désodorisation d’une zone ne se conçoit pas en calculant un certain nombre de rénovations d’air en fonction du volume du local qui va être désodorisé, sinon que seul est traité le foyer de l’odeur, en l’enfermant du mieux possible pour que les odeurs ne se dispersent pas dans le reste de la station/local.

De cette manière, l’air vicié recueilli est forcé à passer à travers les adsorbants chimiques qui peuvent éliminer avec une efficacité supérieure à 99,99% les gaz présents responsables des odeurs.

Selon ce critère ont été développées des solutions de désodorisation pour chacune des opérations propres à une station de traitement ou de pompage d’eaux résiduaires qui peuvent produire des odeurs, tout comme les regards de visite, les puits de pompage, zones de dégrossissage, décanteurs, réacteurs biologiques, épaisseurs, déshydratation de boues, silos de boues, etc.

 

Unités de désodorisation

Alphachem, société créée en 2012 et formée de professionnels pionniers dans l’utilisation de cette technologie, conçoit et construit en Espagne des équipements de filtration chimique qui incorporent les produits d’Alphasorb, fabricant leader d’adsorbants d’alumine activée.

Dans les systèmes de désodorisation, Alphachem dispose de 2 à 4 lits d’adsorbants chimiques de différents avec lesquels il est possible d’éliminer tous les composés malodorants habituels dans des stations d’épuration et de pompage d’eaux résiduaires municipales. Leur haute capacité et rendement pour l’élimination des polluants, en temps de résidence très courts, permet en outre de travailler avec des charges réduites d’adsorbant à des vitesses de passage importantes.

En plus de l’adsorbant chimique, les équipements disposent normalement de moteur aspirateur, de condenseur de gouttes et de filtres de particules.

Ces équipements sont incorporés dans une solution de désodorisation, où sont étudiées dans le détail et proposées des actions sur chacun des foyers générateurs de composés malodorants.

 

Solutions de Désodorisation

Dans chaque cas et après une étude détaillée des foyers odorants est conçue une solution avec les unités de désodorisation les plus adéquates, principalement en fonction des facteurs suivants:

–   Débit d’air vicié qui va être traité

–   Concentration des composés malodorants

–   Caractéristiques propres du foyer d’odeur

Les dimensions réduites des équipements permettent l’implantation de la solution à côté du foyer odorant, ce qui réduit considérablement les conduites nécessaires.

Il y a plusieurs types d’unités de désodorisation, avec l’adsorbant chimique en vrac, ou en des modules, pour traiter depuis le débit le plus faible jusqu’à 80.000 m3/h. Pour des débits supérieurs peuvent être utilisés plusieurs équipements.

L’ensemble des actions sur chaque foyer d’odeur sera la solution globale pour le traitement des odeurs.

Quelques exemples

  • Épaississeurs de boues. Avec un petit équipement de la gamme SF, il est possible d’effectuer sa désodorisation. Pour la ligne de boues, il existe différentes solutions de confinement d’odeurs et de traitement avec ces équipements
  • Décanteurs primaires couverts. Dans ce cas, il est nécessaire de recourir à un équipement de la gamme SFM, qui incorpore plusieurs lits de modules d’adsorbant chimique, pouvant traiter des débits importants. Cette solution peut être apportée dans toute opération confinée de la ligne d’eau.

 

Avantages sur les méthodes traditionnelles de désodorisation

La technologie Alphachem de désodorisation par voie sèche au moyen d’alumines activées imprégnées présente de nombreux avantages face aux systèmes traditionnels de désodorisation en Traitement d’eaux résiduaires, basés sur le charbon actif (normalement imprégné en NaOH), biofiltres, ou lavage chimique de gaz (entre 1 et 3 étapes, acide, de base et oxydante):

  • Les systèmes traditionnels disposent généralement de grandes infrastructures de captage et de canalisation de gaz vers un système centralisé de traitement, ce qui génère un coût important en conduites et une plus grande consommation électrique pour l’impulsion de gaz.
  • Les adsorbants d’alumine activée admettent un vaste rang de débit et de concentration de gaz polluants et leur rendement n’est pas altéré par la variation de ceux-ci, comme dans le lavage chimique et les biofiltres.
  • La perte de charge des adsorbants est faible et ils sont actifs à 100% depuis le moment où commence à travailler l’équipement.
  • Leur grande efficacité assure l’absence d’odeurs à la sortie de l’unité (les biofiltres ne présentent pas de rendements élevés et le charbon actif traite préférentiellement le sulfure d’hydrogène).
  • Les variations de température et d’humidité relative peuvent donner lieu à d’importants problèmes d’agglomération du lit de charbon activé, ce qui augmente notamment la perte de charge du système et réduit par conséquent, le rendement de la désodorisation.
  • Il est possible de changer ou d’ajuster la charge et le type d’adsorbant chimique pour de faire face à de nouveaux polluants ou des polluants inattendus.
  • Il est possible de déterminer le degré d’épuisement des adsorbants avec exactitude par analyse chimique, ce qui facilite le suivi et la prévision de substitution. Dans le cas de l’adsorbant imprégné en permanganate de potassium, il est aussi possible d’estimer son activité par la couleur du milieu filtrant.
  • Très rentable pour des débits et/ou des concentrations moyennes et basses.
  • Le système de désodorisation à travers de petites unités indépendantes est très flexible, demandant très peu de maintenance et résolvant individuellement chaque foyer d’odeur tout en optimisant le rendement de l’adsorbant.

 

Composés malodorants les plus habituels dans les eaux résiduaires municipales

Acide sulfhydrique, ou sulfure d’hydrogène (H2S). C’est le plus habituel. Il produit une odeur d’œuf pourri et crée des problèmes de corrosivité environnementale qui affectent les équipements électroniques de contrôle. En concentrations importantes, on perd la perception de son odeur et il devient même mortel dans une brève exposition.

Mercaptans, généralement méthyl ou éthyle mercaptane. Ils présentent un seuil d’odeur  très bas et pour cette raison peuvent produire un grand gène avec une présence minimale.

Composés organiques volatils (COV). Groupe très vaste où nous pouvons trouver des composés tels que toluène, xylène, limonène et d’autres, très gênants pour leur odeur. Parfois, des effets synergiques se produisent de sorte que l’odeur émanant du mélange peut devenir plus gênante que l’ensemble des incidences de chacun pris séparément.

Ammoniaque (NH3). Souvent son impact odoriférant est surdimensionné, car pour que puisse gêner sa concentration il doit normalement être au-dessus de 5ppm. Son effet corrosif sur l’électronique est aussi remarquable.

Dérivés ammoniacaux. Dans cette famille nous pouvons trouver piroles, scatoles et d’autres qui peuvent produire une grande pollution odoriférante.

Dérivés sulfurés. Thiocrésols, thiophénols et sulfure de carbonyle sont les composés malodorants les plus communs. 

 

Adsorbentes químicos más utilizados

Alphasorb 8 Sphères d’alumine activée imprégnée de permanganate de potassium, capable d’éliminer sulfure d’hydrogène, mercaptans, éthylène, formaldéhyde, SOx, NOx…. Largement utilisé en désodorisation, contrôle de corrosion en atmosphères industrielles, élimination d’éthylène pour contrôle de maturation de fruits et légumes, Purification de l’air en salles blanches, salles propres et Poste de sécurité microbiologique.

Alphasorb 5 Sphères d’alumine activée imprégnée pour l’élimination de chlore, fluor, brome, iode et gaz acides (par ex. SO2). D’une grande utilité dans l’industrie pour le contrôle d’échappements des gaz mentionnés.

Alphasorb 15 Sphères d’alumine activée imprégnée d’un produit caustique pour l’élimination de gaz acides et corrosifs, spécialement le sulfure d’hydrogène. Leurs principales applications se retrouvent dans le contrôle de corrosion en atmosphères industrielles et dans l’élimination d’odeurs en stations d’épuration des eaux résiduaires.

Alphasorb 3 Granulés de zéolithe activée, spécialement indiquée pour l’élimination d’ammoniaque et ses dérivés dans différentes industries et applications.

Alphacarb Pellets de charbon activé de haute qualité, vierge ou imprégné selon les besoins de purification. Produits spécifiques pour l’élimination de COV, ammoniaque et dérivés, vapeurs de mercure ou sulfure d’hydrogène, ainsi que pour le conditionnement de biogaz (élimination de H2S et siloxanes).

Alphablend 8A Mélange d’alumine activée  imprégnée de permanganate et pellets de charbon activé vierge. Il est capable d’éliminer un vaste spectre de gaz. Très utilisé dans la désodorisation, le contrôle de COV et l’amélioration de qualité de l’air intérieur en bureaux, hôtels et édifices publics en général.